Mon parcours

Guy Caron à la mairie de Rimouski aux élections municipales de 2021

Chères Rimouskoises, chers Rimouskois,

Je m’appelle Guy et je suis votre candidat à la mairie de Rimouski. Avant de demander votre appui le 7 novembre prochain, j’aimerais prendre quelques lignes pour me présenter.

Vous me connaissez peut-être pour mon parcours comme député fédéral de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, cette aventure qui a débuté le 2 mai 2011 à la surprise de plusieurs – dont la mienne! Mais mon implication et mon désir de servir Rimouski remontent bien avant cela. J’aimerais vous parler du Rimouskois en moi, qui comme vous, aspire au meilleur pour notre communauté et notre Ville.

Avant la vie politique, j’étais d’abord un des enfants de la rue Normandie (Terrasses Arthur-Buies). C’est là que j’ai vécu toute mon enfance et mon adolescence. Mes parents, Robert et Diane, qui demeurent toujours dans la maison où j’ai grandi, ont été enseignants et m’ont inculqué, à moi et à mes frères Yves et Éric, l’importance d’être impliqué dans son milieu, d’être au service de sa communauté. Pendant mes études, j’ai été journaliste pour CKLE, CKMN, le Progrès Écho ainsi que Le Rimouskois.

En 1987, j’ai quitté le berceau familial pour compléter un baccalauréat en Communications à l’Université d’Ottawa en 1992 ainsi qu’une maîtrise en Économie en 2001 à l’Université du Québec à Montréal.

Profondément inspiré par Jack Layton, j’ai joint le Nouveau Parti démocratique en 2003 et j’ai représenté le parti dans la région jusqu’à ce soir de mai 2011 où il y a eu ce coup de théâtre et que vous avez décidé d’accorder votre confiance à Jack et à moi-même. J’ai compris l’ampleur de ce privilège et j’ai travaillé d’arrache-pied pour donner à notre région la place qu’elle mérite au Parlement.

Pendant les années qui ont suivi, j’ai travaillé de concert avec des gens de tous les milieux, tous les horizons et même, tous les partis politiques, dans le seul but de faire avancer les dossiers de notre région et des gens d’ici. J’ai, entre autres réalisations, pavé la voie dans le dossier de la marina de Rimouski. J’ai également conçu le projet de loi sur le transfert des fermes familiales, qui a finalement été adopté plus tôt cette année.

Maintenant comme jamais, nous devons travailler ensemble, unis pour nos jeunes familles, nos aînés, nos nouveaux arrivants et nos étudiants. Unis pour un développement économique durable et efficace. Unis pour une vision stratégique de la Ville. Unis pour des infrastructures qui répondent aux besoins de toutes et tous.

Le 7 novembre, si je demande votre appui à devenir maire, c’est d’abord et avant tout pour que nous travaillons tous ensemble.

Pour que nous soyons Unis pour Rimouski!